Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Artisanes de la Colline
  • : Partage de loisirs créatifs et divers
  • Contact

Profil

  • ZELIANE & SANORELIA
  • Sanorélia, ma fille et moi même Zéliane nous nous intéressons aux  loisirs créatifs: la broderie au point compté, le hardanger, la broderie suisse , les cartes en 3D ou brodées, ainsi que   les perles: swarovski ou peyote......
  • Sanorélia, ma fille et moi même Zéliane nous nous intéressons aux loisirs créatifs: la broderie au point compté, le hardanger, la broderie suisse , les cartes en 3D ou brodées, ainsi que les perles: swarovski ou peyote......

Recherche

Archives

14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 23:36

Coucou les copinettes !

 

Samedi 11 octobre est à marquer d'une pierre blanche !

En effet pour mon anniversaire , mon ami Vincent , fan comme moi du " Nanard"  m'a offert une place pour le concert Lavilliers au Zénith d'Orleans.

 

Magnifique concert , magnifique artiste , magnifique soirée ! Un régal, une ambiance ......

 

La tournée 2014 nous présentait son dernier album en date  ( le 20 eme ) " Baron Samedi"  ( divinité vaudou de la mort ) avec bien sur ses grands succès . Nous avons eu entre autres , Scorpion,(très cynique sur la condition humaine et notre incroyable et admirable propension à nous auto-détruire et à nous entre-tuer) ,  Jack ( Jack l'éventreur  )  Vivre encore , Y'a pas qu'à New York, Rest's là , Maloyer, Sans fleurs ni couronnes, Baron Samedi , sa chanson avec Nicoletta  Idées noires, On the road again ,  , et bien sur mes préférées Betty et Les mains d'or .......

 

Mais pour vous parler de l'artiste voici un texte tiré de

 

Bernard Ouillon (son vrai patronyme)  vient des cités HLM de Saint-Etienne et c'est de cet environnement difficile qu'il tirera son énergie proverbiale. Il débute dans la vie comme tourneur-fraiseur et commence en parallèle à écrire ses premières chansons. Il effectue alors un premier voyage au Brésil qui sera déterminant dans la suite de sa carrière. En 1968 il enregistre un premier album très influencé par son maître Léo Ferré. Après avoir rôdé son tour de chant accompagné de sa guitare dans les cabarets de la capitale, il sort"Les poètes" en 72 un album aux textes engagés déclamés sur des rythmes de Bossa. Mais c'est avec son troisième album "Le Stéfanois" en 75 qu'il commence à être connu et à se produire sur des scènes plus importantes. En 1976 le disque "Barbares" signe un virage résolument rock pour les musiques pendant que les textes se radicalisent dans la contestation. En 77, c'est le temps du "15ème Round" , son album fétiche dans lequel se reconnaît toute une génération. Début 79, sa première grande tournée est un triomphe. Le reste de l'année sera consacré au voyage avec la Jamaïque, New York et Rio de Janeiro. A son retour il sort "O Gringo" qui devient un énorme succès grâce aux tubes "La Salsa" ou "Stand the ghetto" qui deviendront des standards de la chanson. En 1983, après une longue tournée acoustique accompagnée de musiciens brésiliens, il sort "Tout est permis Rien n'est possible" ainsi que la musique du film "Rue Barbare", puis s'installe à l'Olympia pendant 1 mois. C'est " Voleur de Feu " (86) qui le voit se lancer dans l'aventure de la production. Il crée à cet effet, la " Big Brother Company ". Ainsi, verrontle jour trois autres album studio : " If " en 1988 (avec le titre "On the road again") " Solo " en 1991 et "Champs du possible " en 1995 comprenant un duo avec la star du reggae Jimmy Cliff, et une nouvelle version de "Stand the Ghetto". Voyages en Afrique, en Asie, en Amérique, ruptures, déprimes et création ponctuent les années suivantes. Jouant sur la variété des rythmes (bossa, reggae, rock, salsa, ballade) " Clair obscur " sort en 1997 enregistré à Kingston ou l'on retrouve le percussionniste latino Ray Barretto. Une longue tournée occupe l'année 98. Lavilliers revient en juin 2001 avec « Arrêt sur Image ». Après avoir repris les textes des plus grands poètes français sur son album "La Marge", il sortira "Arrêt sur Image en 2002", puis Carnets de bord en 2004". En 2005, c'est avec un album Live acoustique,"Escale au Grand Rex", que le voyageur retrouve son public.

 

Sa discographie

 

 

 

Matthieu Perrinaud de Centre France parle de lui ......


Bernard Lavilliers est un chanteur atypique, insaisissable, franc et précieux. Globe-trotter dévoué corps et âme aux causes perdues, il pose ses bagages sur la scène du Zénith à Orléans ce samedi 11 octobre 2014  .

Cuir, tatouage, boucle d'oreille et voix de stentor. Rien ne manque à la panoplie. Et pourtant. Aucune caricature chez Lavilliers, même pas le gros dur au coeur tendre. Que du naturel, 100 % bio. Dans l'outrance, les combats, les indignations… La sincérité comme fil rouge, sans jamais de compromis.

D'ailleurs, dans sa bio, il ne cache rien, ne renie rien non plus. Les dépressions, les virées au gnouf, les coups de gueule, les gueules de bois et les coups de boule.

Avec 20 albums solos dans ses valises de bourlingueur invétéré, le colosse stéphanois balaie le paysage hexagonal depuis plus de 40 ans, auréolé d'une gouaille et d'une franchise peu communes.

À l'image de ses chansons, marquées au fer rouge de la lutte des classes, salies au charbon des mines ou à la crasse du mitard. Mais sur ses textes poignants sombres, mélancoliques, revendicatifs, l'artiste tresse toujours un costume de lumières arc-en-ciel (salsa, bossa, reggae, rock, dub…), puisé ici et là au gré de ses pérégrinations. Dans tous les coins de la planète où quelqu'un a quelque chose à dire et à défendre.

Mais Lavilliers ne s'est pas contenté de sa manufacture de (très) bons albums et de tubes ( Saint-Étienne, On the road again, Noir et blanc, Idées noires, Stand the ghetto, Melody tempo harmony, Les mains d'or…).

Toujours entouré des meilleurs musiciens, il s'est forgé une réputation scénique aussi énorme que justifiée. Avec des shows en forme de soirée diapo, de souvenirs de voyages, l'exaltation, la communion et la chaleur en sus.

Un jour, à l'ancien président de la République François Mitterrand qui lui demandait ce qu'il faisait, il a répondu qu'il « chantait les causes perdues sur des musiques tropicales ».

Une anecdote qu'il a greffée au fronton de son avant-dernier album. L'homme a bonne mémoire. Ses idéaux, il s'en souvient comme si c'était hier. Et sa soif d'aventure n'a pas bougé d'un iota. En témoigne le « Baron samedi », esprit de la mort et de la résurrection dans le culte Vaudou, invoqué pour son dernier opus en date.

La voix de basse la plus célèbre de la world musique à la française n'est pas prête de raccrocher. Mieux, elle revient, plus de trois ans après son précédent passage. Et ce n'est sûrement pas le Zénith d'Orléans qui s'en plaindra.

 

extrait de Betty Pour toutes les femmes enprisonnées psychiquement ou physiquement dans

........Je n'ai pas sommeil
Je fume et je veille
Et j'ai composé
Une chanson d'amour
Une chanson secours
Pour l'autre côté
Pour ceux que l'on jette
Dans les oubliettes
Dans l'obscurité
Pendant qu'les gens dorment
Au fond du conforme
Sans se réveiller

Betty faut pas craquer
Betty faut pas plonger
Je sais, ils t'ont couchée là
Et puis ils ont fermé leurs barreaux d'acier

Betty faut pas pleurer
Betty faut pas trembler
Tu sais, on s'retrouvera, là
Ailleurs, en plein soleil ...

 

Extrait  de " les mains d'or " en hommage à son père


Un grand soleil noir tourne sur la vallée
Cheminée muettes - portails verrouillés
Wagons immobiles - tours abandonné
Plus de flamme orange dans le ciel mouillé

 

.....

J'voudrais travailler encore - travailler encore
Forger l'acier rouge avec mes mains d'or
Travailler encore - travailler encore
Acier rouge et mains d'or

......

J'me tuais à produire
Pour gagner des clous
C'est moi qui délire
Ou qui devient fou
J'peux plus exister là
J'peux plus habiter là
Je sers plus à rien - moi
Y'a plus rien à faire ........

 

Photos prises avec notre  portable

http://www.zupmage.eu/i/kXguzZMqOF.jpg

 

http://www.zupmage.eu/i/hiCFz3Udeg.jpg

 

http://www.zupmage.eu/i/orTTxUrYlQ.jpg

 

http://www.zupmage.eu/i/3v2hquGdJE.jpg

 

http://www.zupmage.eu/i/caywsbngI3.jpg

 

1er disque  sans titre

http://www.zupmage.eu/i/A9dhomOl9I.jpg

 

dernier album  : Baron Samedi

http://www.zupmage.eu/i/pekoLsEGA1.jpg

tee shirt des musiciens de la tournée

http://www.zupmage.eu/i/vJQ1YqAeWW.jpg

 

à très bientot ........

 

http://www.zupmage.eu/i/v3GleenIRI.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by ZELIANE & SANORELIA - dans Ballades - vacances
commenter cet article

commentaires

Luce77 15/10/2014 18:18

Je te comprends je l'ai vu à Paris en mai ou Juin (je ne sais plus) 2h de pur bonheur ...il a la pêche le bonhomme et ses musiciens ....aie aie !